Intelligence économique : nouvelle loi

intelligence économique

Une nouvelle loi pour la protection des affaires

Les représentants politiques & juridiques s’intéressent  de près à l’Intelligence économique (IE), qui est  devenue une véritable préoccupation dans la  conjoncture actuelle.

Les affaires, déposée à l’Assemblée nationale le 16  juillet dernier par le député Jean-Jacques URVOAS,  en témoigne.

« Il n’est point de secret que le temps ne révèle » (Racine).

Il n’en demeure pas moins que la protection des données propres aux entreprises est un réel enjeu économique, dans un monde où la guerre  et le vol de données est de mise.

C’est un défi que les entreprises doivent contrer quotidiennement, la protection de leur capital stratégique, des informations non brevetables mais indispensables à leur fonctionnement et à leur développement. Le vol de telles informations, leur utilisation indue ou leur divulgation pouvant gravement compromettre leur fragile équilibre.

Pour les députés, « il s’agit donc d’établir un cadre destiné à la fois à prévenir, dissuader et réprimer les atteintes qu’elles sont susceptibles de subir en ce domaine, dans le but de protéger nos positions concurrentielles, notre capacité d’innovation et, in fine, nos bassins d’emplois » (proposition de loi relative à la protection du secret des affaires dite « PPL URVOAS »)

Lire la Loi URVOAS proposée à l’assemblée nationale, le 16 juillet 2014.

« Le secret de la créativité est de savoir comment cacher vos sources » (Albert Einstein).

A propos Elisabeth 74 Articles

Agent de Recherches Privées depuis plus de 15 ans, j’obtiens d’excellents résultat dans tous types d’investigations dans les domaines privés, commerciaux et industriels. Je suis spécialisée dans la recherche de preuves et la recherche de personnes disparues avec un taux de réussite proche de 100% sous 8 à 15 jours. Agrée par le CNAPS dépendant du Ministère de l’Intérieur, mes rapports sont recevables devant toute Cours de Justice Européenne. Membre du SNARP 1er syndicat français de la profession.