Escroquerie à la Nigériane : nous intervenons

escroquerie à la nigériane

Parmi les escroqueries recensées sur internet, l’une d’elles est récurrente : il sagit de l’escroquerie dite « à la nigériane » appelée également escroquerie « 419 ».

Qu’est-ce que l’escroquerie à la Nigériane ?

Le principe est que vous recevez un email d’une personne inconnue, souvent, mais pas forcément d’origine africaine qui vous demande de l’aider ou de lui rendre un service. Le but de cette escroquerie est de vous amener à envoyer de l’argent pour régler de soi-disant frais de dossiers, payer des intermédiaires, etc…

Une organisation bien rodée

Ce type d’escroquerie, maintenant assez connu fait malgré tout de nombreuses victimes. Des individus parfaitement organisés, travaillant en groupe, rodés à ce type de pratique, ne manquent pas d’imagination, n’hésitant pas à se faire passer pour des organismes officiels, des banques, des notaires, des docteurs etc… suivant le scénario. Ils exploitent la moindre information, la moindre faille affective, pour vous manipuler et tenter de vous soutirer de l’argent. Les escrocs peuvent très bien se faire passer pour des personnes honorables, domiciliées en France, mais utilisant de fausses photographies, des adresses mails crées pour la circonstance.  Ils écument les sites de rencontre, les sites de recherches de personnes, d’anciens amis, sont à l’affût des annonces sur le web, recherchent la moindre opportunité. Ils n’hésitent pas à se servir des identités d’anciennes victimes, pour tromper leurs « cibles ».

La loi Française

L’Article L313-1 du Code Pénal définit ainsi l’escroquerie : « le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende ».

Notre agence

Plusieurs de nos clients ont fait appel à nos services après avoir été victimes de ce type de pratique.

Dans ce type d’affaire, il est nécessaire de porter plainte auprès des autorités de votre pays de résidence mais également dans le pays (où les pays) d’où l’escroquerie est pratiquée, le but étant d’arrêter les individus indélicats et si possible récupérer votre argent.

Notre agence s’est formée aux techniques informatiques, et notamment à l’analyse des données, afin de localiser les serveurs mis en cause qui hébergent les adresses impliquées dans ce type d’escroqueries, quelle que soit leur emplacement planétaire.

Munies de notre rapport technique détaillé, et de la plainte déposée, les autorités policières pourront intervenir auprès des organismes propriétaires des serveurs pour récupérer les adresses IP et postales des escrocs et ainsi les interpeller et mettre fin à leurs agissements.

Si vous doutez de l’honnêteté d’un correspondant et voulez en savoir plus, ou si vous avez été victime par le passé d’une telle escroquerie, veuillez contacter notre agence, afin que nous fassions le point sur votre situation et voir ensemble la solution la mieux adaptée afin de régler le préjudice dans les meilleurs délais.

A propos Elisabeth 74 Articles

Agent de Recherches Privées depuis plus de 15 ans, j’obtiens d’excellents résultat dans tous types d’investigations dans les domaines privés, commerciaux et industriels. Je suis spécialisée dans la recherche de preuves et la recherche de personnes disparues avec un taux de réussite proche de 100% sous 8 à 15 jours. Agrée par le CNAPS dépendant du Ministère de l’Intérieur, mes rapports sont recevables devant toute Cours de Justice Européenne. Membre du SNARP 1er syndicat français de la profession.